Où souhaitez-vous
partager cette page?

Communiqués - 19/07/2021

La Ville sonde ses citoyens retraités

Toutes les actualités

Pénurie de main-d’œuvre 

La Ville sonde ses citoyens retraités

Complétez le sondage

Cowansville, le 20 juillet 2021 – La Ville de Cowansville a lancé aujourd’hui un sondage en ligne s’adressant spécifiquement à ses citoyens retraités. Ce sondage fait suite à une démarche entamée au mois de juin auprès des entreprises manufacturières situées sur le territoire de la municipalité afin de cibler les principaux défis en lien avec le recrutement de main-d’œuvre.

 « J’ai reçu trois appels provenant d’industries de Cowansville me faisant part de la problématique du recrutement de main-d’œuvre. Ce n’est pas seulement ici, c’est un enjeu partout au Québec. Quand on se tourne vers la Ville pour tenter de trouver des solutions, c’est qu’il y a urgence d’agir. La Ville a toujours travaillé en collaboration avec les différents acteurs sur son territoire, alors on s’est mis en mode action pour trouver de solutions et appuyer les entreprises », explique Sylvie Beauregard, mairesse de Cowansville.

Depuis le mois de juin, deux rencontres se sont déroulées en lien avec cet enjeu. Une première a eu lieu avec les industries de Cowansville, les partenaires reliés à l’emploi, le CLD Brome-Missisquoi et les représentants des députées fédéral et provincial. Il a alors été question des défis rencontrés, notamment en lien avec le manque de candidature, l’hébergement et la formation de la main d’œuvre. 

En juillet, une deuxième rencontre a été organisée, en collaboration avec le CLD Brome-Missisquoi. Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) est alors venu présenter différentes solutions en lien avec les travailleurs étrangers, dont les missions de recrutement à l’international.

« Je crois que c’est en travaillant ensemble qu’on peut trouver des solutions. Présenter aux entreprises les ressources disponibles était pour nous un bon départ. Les industries et les commerces sont essentiels à la vitalité économique de la municipalité. On ne veut surtout pas que la pénurie de main-d’œuvre vienne retarder ou ralentir le développement de celles-ci », précise Sylvie Beauregard, mairesse de Cowansville.

Parmi les solutions envisagées : attirer et retenir les travailleurs expérimentés. Selon un article publié par le Conseil Patronat du Québec (CPQ), le taux d’emploi des 60-69 ans au Québec demeure plus faible que dans le reste du Canada. Toujours selon le CPQ, certaines mesures devraient être ajoutées dont, l’augmentation du crédit d’impôt pour la prolongation de carrière et la révision des règles de cotisation à la RRQ pour les travailleurs de 60 ans et plus. 

Le sondage lancé aujourd’hui auprès des retraités permettra de dresser un portrait de la situation localement et d’en apprendre davantage sur les freins liés au retour en emploi pour certains d’entre eux. Si le frein au retour en emploi s’avère effectivement l’imposition des travailleurs expérimentés, la municipalité pourra alors, elle aussi, entamer des démarches de représentation auprès des instances gouvernementales dans ce dossier. Le sondage est disponible en cliquant ici et sur le cowansville.ca jusqu’au 30 septembre.

Puisque la pénurie de main-d’œuvre sévit partout au Québec, il s’agit d’un sujet préoccupant pour les entreprises et les industries. D’autres actions sont à prévoir, dont la création d’un comité ad hoc regroupant différentes industries afin de poursuivre les actions entamées jusqu’à maintenant et en proposer de nouvelles (formation, atelier, projet-pilote). 

La municipalité étant consciente que la pénurie de main-d’œuvre touche tous les domaines, elle veillera à intégrer également les entreprises prochainement dans la démarche.

Complétez le sondage